hellohelwe

Il pleut des artichauts

A étudier le sophisme suivant :

– Les langues sont riches et illustrées, en français il pleut des cordes, en anglais il pleut des chiens et chats, en espagnol il pleut des cheveux.

– Ce weekend a fleuri de suitors 2, 4 et 5. Suitors 11 et 12 ont germés. L’auteur de ces lignes en mode coeur d’artichauts.

– Aujourd’hui mois de juillet, il a plu dans le désert. Réchauffement climatique, fin du monde, déconnade, au moins climatique.

– Conséquence du climat? La toile d’internet regorgeait elle aussi de quelques turbulences climatiques. Alors qu’elle se rendait sur le réseau social pour répondre à un message de suitor # 7, elle a découvert que M. premier grand amour était maintenant célibataire… Pendant qu’Alexandre, perdu depuis plus de 5 ans commençait à lui parler… Alors que P. se demandait « si jamais je ne t’avais jamais laissé partir » en statut. Grand bien lui en a fait, la destinataire pouvait être tout autre, elle le prend pour soi. Ego reboosté.

Conclusion, peut-on penser qu’en période de précipitations estivales il ne pleuvrait pas plutôt des artichauts?

NB. Ce post ne peut-être plus long, forte de son ego reboosté, elle a accepté invitation du suitor # 3.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 9 juillet 2012 à 2008 45. Elle est classée dans Vis ma vie de Dubaiote et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Il pleut des artichauts

  1. It’s raining artichokes.

    To be studied, the following sophism:
    – Languages are rich and illustrated. In french it is raining ropes, in english it is raining cats and dogs, in spanish it is raining hair.
    – Last weekend, suitors # 2, 4 and 5 have blossomed. Suitors # 11 and 12 have sprouted out. The narrator in artichoke heart mode (in french artichoke heart = fickle in love)
    – Today, in July, it rained in the desert. Global warming, end of the life, big mess, at least climatic.
    – Weather consequence? On the internet, as well, some climatic turbulences. While she was on the network to read a message from suitor # 7, she found out, R. the first love of her life became single… While Robert, who has disappeared for the last past 5 years started to chat with her… While P. was wondering on his status « what if i never let you go? ». Good shot, she took it as granted, for her, even someone else was the recipient of this status. Ego re-boost.

    In conclusion, can’t we think that during summer raining it is actually raining artichoke?

    NB. Post can’t be longer, boosted by this day, she accepted suitor #3 invitation for tonight.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :