hellohelwe

Merci Audrey

On connaît mon aversion pour air France, depuis la description par le menu de tous mes déboires. Mais étonnamment, c’est quand on commence à se dire que vraiment cette compagnie c’est plus possible que des miracles se produisent.
Qui savait qu’il y avait un rang 47 dans un Airbus A320? Moi je ne le savais pas avant de découvrir mon siège à la dernière rangée de l’appareil. Primo ça ne touche pas la carlingue alors je ne peux pas dormir contre la fenêtre, deuxio, ma voisine de siège voyage avec son chien, tertio, je réalise qu’avec à peine une heure en transit et avec un estimation de temps d’extraction de l’appareil d’au moins 20 minutes, oui car il y a 46 rangées de 10 personnes avant moi à faire sortir, il y a peu de chance que l’avion pour Lisbonne parte avec moi dedans.
Premier problème, rien a faire, je ne peux pas rapprocher mon siège de la fenêtre, mais le second est vite résolu, comme il y a une autre place libre on demande à la maîtresse du chien de changer de place pour ne pas m’incommoder, je n’ai même pas eu besoin de prétendre être allergique! Reste que plus je me rapproche de Paris plus j’angoisse à l’idée de rater mon avion. J’en parle à l’hôtesse lui demandant si elle ne pourrait pas me déplacer à l’avant de l’avion. Navrée, elle me répond que non il est complet. Puis de revenir 5 minutes plus tard en me disant qu’elle va me mettre en première classe pour l’atterrissage! Yalla! Merci Audrey. J’aurais peut être du prétendre quand même être allergique aux poils de chien, car je crois que j’aurais préféré 6 heures dans cette chambre spacieuse plutôt que seulement 15 minutes. Mais grâce à elle je serai la première à quitter l’avion. Sans quoi il est certain que je n’aurais jamais eu mon avion. Car si il y a bien un être humain que je maudis ce matin là c’est l’architecte de l’aéroport de Paris. Je ne sais pas sous l’emprise de quelle drogue il fut celui-ci, mais je veux la même. Ah et je maudis aussi l’aiguilleur du ciel qui a pris la judicieuse décision de me faire atterrir au terminal E et de me faire redécoller du F. Et comme le premier toto, l’architecte, n’a pas trouvé plus simple que de me faire sortir de l’aéroport puis d’y ré-rentrer, donc de repasser encore les contrôles de sécurité, malgré l’aide d’Audrey je continue à courir et angoisser. Mais sur mon chemin il y aura Nadia ( prénom fictif, de celle ci je n’ai su le vrai nom) qui me dit de la suivre pour me faire passer la sécurité en priorité, puis Natalie (idem prénom fictif) qui se dépêche de fouiller mon sac et s’assure de la localité de ma porte d’embarquement pendant que je me rhabille pour ne pas perdre de temps. Et puis à bord de l’avion il y aura Bruno qui vient me déposer un croissant supplémentaire sans même que je l’ai demandé et puis de m’apporter un coussin parce que « depuis Dubaï, c’est un voyage fatiguant ». Au moment où j’écris ces lignes, je suis la seule à avoir eu deux croissants et un coussin et puis surtout, je suis dans mon avion! Puis pour parachever ce voyage formidable, sur le tapis de l’aéroport de Lisbonne, comme une apparition divine ce fut ma valise la première!
Au final, la morale de cette histoire c’est que face aux aléas et embûches de la vie, il n’y a rien de plus valables et valeureux que l’humanité.

Thank you Audrey,

Since I detailed all my trials with Air France, my aversion for that company is well-known. But surprisingly it is when you are about not to give a chance anymore to the french airlines that miracles happen. Who knew there is 47 rows in an airbus A320? I didn’t know before finding my seat on the last seat of the aircraft. Primo, the seat doesn’t stand to the wall, so I can’t put my head on the window to sleep, deuxio, my neighbour is a dog owner, and tertio, considering there is 47 rows of ten people before myself, the time to get out of the plane is estimated to 20 minutes at least. So with my one hour transit, the probability the plane to Lisbon flies with me inside is as small as Paris Hilton’s brain.
First issue, I can’t rearrange the plane layout, I can’t move the seat forward to the window. Second issue solved, dog mistress has been moved somewhere else in order not the disturb me. It was not even necessary to pretend I was dog hair allergic. Now I just have to manage the third issue. I tell the stewardess what is going on, and ask her if there is any chance she can move me forward to extract faster. She is sorry but she can’t the plane is packed. But 5 minutes later she comes back offering me to move to the 1st class for the landing. Yalla! Thank you Audrey. Tss, I should have said I was allergic yet, as I would have preferred spent 6 hours in this spacious cabin than only 15 minutes. But thanks to her, i’ll be the first one out. If I wasn’t for sure I would have missed my plane. Cause the guy I rue the more on earth is probably Paris airport architect. I don’t know under which drugs he was, but I want the same! Ahh and also I rue the air traffic controller who decided to land the Dubai plane on terminal E and to take off to Lisbon from terminal F, which to reach one from the other one, thanks to the first dumb, I have to get out from the airport and get it again, ie I need to cross the security again. Despite Audrey’s help I keep on stressing about my correspondence flight. But on my way, I will meet Nadia (fictional name, no time for introduction) who gonna give my priority to across the security, and Natalie (same) who rush to check my bag and tell me where to go while I am dressing up back. And on board I will meet Bruno who gonna give me an extra croissant even without asking for it and who will bring me a pillow cause « from Dubai it is an exhausting trip ». When I am writing those lines I am the only one got two croissant and a cushion and moreover I am on my plane! And to end up this miraculous trip, as a divinity apparition, my suitcase the first one on the carrousel!
The morality of that story is that there is nothing more valuable and valourous than human being.20121010-055511.jpg

Publicités
Cette entrée a été publiée le 8 octobre 2012 à 2109 53. Elle est classée dans Vis ma vie de Dubaiote et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “Merci Audrey

  1. Le , Laura a dit:

    Cet article devrait t’intéresser : http://www.sudouest.fr/2012/10/10/comment-survivre-a-un-crash-d-avion-la-video-choc-845942-4776.php
    On n’est pas si mal finalement à l’arrière ! ;-)))

  2. Le , Indacarlotte a dit:

    Hallucinant, ça a du leur couter cher comme expérience. Néanmoins, être assise à l’arrière et survivre entraîne aussi des dégâts… Comme Kate on tombe amoureuse du garçon toxique, Sawyer et non pas du garçon gentil https://hellohelwe.wordpress.com/2012/08/18/le-gentil-garcon/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :