hellohelwe

50 shades of white

For two months now, I’ve seen 70% of my neighbors reading the same book at the pool, 50 shades of grey. I am wondering what is that masterpiece I’ve missed? And then, I’ve been taught that E.L James’ book is the housewives Twilight, with a bit of Deep Throat ‘s touch up. Well, I might have the whole James Joyce’s work to complete reading, the fact remains I should maybe turn herding to understand why 50 shades of grey is the name of such a massive success, while to me, Middlesex (Jeffrey Eugenides) deserves to be.

In my logic, instead of being literately herbing, I’ve been aesthetic follower and tried the 50 shades of white, i.e the teeth whitening. Therefore my life has become a 50 shades of forbidden black nightmare. For the next couples of day, no more coffee, no more red wine, no more diet coke. Yet my teeth are white but my throat is blank!

Stupid myself I ‘d better been to the bookshop than the dental clinic! From what we can conclude it is always better for wellbeing to take care of the mind than the features. Even if it is about chick lit.

 

Depuis deux mois, je vois 70% -statistique tout à fait véridique- de mes voisins, lirent au bord de la piscine, le même livre ; 50 shades of Grey. Je m’interroge, quel serait ce chef d’oeuvre à côté duquel il semblerait que je passe? Et puis j’apprends que le livre de E.L. James est à la femme au foyer ce qu’est Twilight pour l’adolescente prépubère. Avec quelques envolées Emmanuellesque (RIP Sylvia Kristel).  Alors certes, j’ai l’integrale de Maupassant à finir, mais peut-être que par esprit de curiosité il faudrait que je succombe aux sirènes du grégarisme. Et comprendre pourquoi Fifty Shades of Grey est le nom d’un succès, alors qu’à mon sens Middlesex (Jeffrey Eugenides) mériterait 50 fois plus de l’être.

Mais dans ma logique, il apparait que je préfère être esthétiquement grégaire que litterallement… soit essayer les 50 nuances de blanc, c’est-à-dire faire un blanchiment des dents . Sauf que depuis ma vie est devenu le cauchemar des cinquantes nuances de noir; pour les jours à venir, café, vin rouge et coca sont formellement proscrits. Peut être mes dents sont elles blanches mais mon plaisir éffacé. J’aurais mieux fait d’aller à la librairie que chez le dentiste. D’où l’on tire qu’il vaut toujours mieux s’occuper de son esprit que de son physique. Même s’il s’agit de roman de gare.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 25 octobre 2012 à 1301 54. Elle est classée dans Vis ma vie de Dubaiote et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :