hellohelwe

Aucun mariage et deux enterrements

Tome 2.

Après la disparition de son époux, Alina ne pouvait rester seule car elle avait perdu plus que sa moitié, elle avait perdu son cerveau. Comme Jean aimait le dire depuis que, suite à un AVC, il s’était retrouvé hémiplégique, elle était les jambes et lui la tête. C’est donc sa fille Claudette qui la prit avec elle, dans les quartiers nord de Marseille où elle s’était installée depuis quelques temps afin que sa petite fille Natanaelle puisse y recevoir des soins pour sa cécité grandissante. En effet, née à 23 semaines, on peut dire, de façon euphémique, que la petite (et la maigre) avait quelques séquelles. Ou plutôt quelques manques; pas de palet, pas d’os dans le nez, pas de cornée… Sa sœur, Soledad, qui n’avait d’ainée que le nom (car sa croissance s’était arrêtée il y a bien longtemps) avait elle aussi une santé fragile où en gros, les feuilles de salade verte étaient les seuls aliments qu’elle pouvait ingurgiter. Il est certain que toute forme de drogue est à proscrire pendant la grossesse… Mes cousines ont en fait les frais et pourraient être aujourd’hui les figures de la prévention in utéro.

Sur le papier ça pourrait être beau une nonagénaire qui partage le foyer de trois générations de sa famille pour ses dernières années. En réalité, elle a été montée au 8ème étage sans ascenseur une fois et n’en est redescendue que les pieds devant, et c’était deux chambres pour six personnes. Zola n’a rien inventé. Néanmoins ceux qu’elle appelait « ces gens » (Alzheimer oblige) s’occupaient très bien d’elle, même si la femme de ménage qu’elle avait été ne comprenait pas qu’on lui peigne les ongles en rouge. Comme il était compliqué de la faire descendre de sa tour (tout court, car celle-ci n’est clairement pas en ivoire), c’est le monde qui montait à elle. Les voisines venaient la voir tous les jours et s’attachaient à elle, et à son humour « malgré elle ». J’ai été témoin de cette phrase où Alina annonce que « vous vous rendez compte ça fait trois jours que je n’ai pas fait l’amour avec Jean », alors que Jean était déjà mort depuis deux ans. Je pense, depuis ma grand-mère, que l’Alzheimer n’est pas une maladie terrible pour celui qui l’a mais pour ceux qui entourent le malade.

Et puis un jour elle est morte. S’ensuit une dispute avec Claudette où il est question qu’elle enterre sa mère dans un cimetière phocéen pour « la garder près d’elle » alors qu’une place l’attend dans le cimetière, à côté de son petit fils, et avec son mari. Elle finit par entendre raison et fait rapatrier le corps. L’avantage qu’on a c’est que le maison familiale a été vendue on échappe donc à l’épisode veillée funèbre sur le lit frigo et aucun corps qui en tombe. Enfin c’est ce qu’on ose croire. Claudette arrive donc au cimetière au volant d’un mini bus (WTF ?) accompagnée des voisines de Marseille, toutes voilées, prêtes à faire des youyous. Pourquoi pas, il est question de rendre hommage, alors si les voisines tenaient à ma grand mère il est normal qu’elles soient là. Simplement les pauvres charentais de quatre vingt dix ans qui n’ont jamais vu un noir, ne comprennent pas bien ce qui se passe dans leur village. Puis c’est au tour de toute la famille de ne pas bien comprendre ce qui se passe, quand, alors que les pompes funèbres font descendre le cercueil en terre, on entend soudain un cri « MAMAN !!!! » et Claudette de tomber dans le trou. A ce moment là j’ai cru entendre un bruit ; celui de pépé qui se retourne dans sa tombe.

On savait de mauvais gout ces espèces de livre en marbre qui trônent sur les tombes « à ma grand-mère », mais quand ils sont écrits en arabe et qu’ils sont sur la pierre tombale de Madame Durand en Charente, ça a quelque chose, si ce n’est d’historique, d’humoristique.

Heureusement que l’on a plus personne a enterrer, car je crains que dorénavant on se fasse refouler du cimetière..

Publicités
Cette entrée a été publiée le 3 novembre 2013 à 202 00. Elle est classée dans Flair et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :