hellohelwe

Où se trouve la vie rêvée?

Il y a parfois peu qui nous éloigne d’une grande jouissance.  Il y a deux jours, je pense que si j’étais arrivée quatre minutes plus tôt, j’aurais été plus en avant dans la file de la vente Isabel Marant h&M. J’aurais certainement été dans le groupe de 20 personnes qui sont donc passées avant moi de 15 minutes et on pu acheter les bottes que je voulais. Néanmoins, et parce que le bonheur ne se résume pas à une paire de chaussures –quoique, parfois, cela y contribue – si j’avais été plus en avance, je n’aurai pas pu voir ce jeune homme. Car sa seule présence m’a ravie.  Attention qu’on se le dise, dudit jeune homme, il n’est nul question de prince charmant pour l’auteure de ces lignes, c’était certes un garçon charmant, mais prince d’une autre. Car grand prince qu’il était, j’ai compris à ce qu’il disait qu’il faisait la queue pour aller acheter quelque chose pour sa Juliette.

Il existe donc dans le monde des garçons qui  attendent patiemment pour faire plaisir à leur jolie. Ce garçon là est passé dans le groupe d’avant moi – il le méritait.

Il existe donc dans ce monde, un groupe où l’on a les bottes et le garçon mais ce groupe là, ce jour là, était à 4 minutes de moi soit 211 cm. Réduit à 201 cm, si on enlève la hauteur des talons..

Alors je me demande à quoi tient une vie rêvée réalisée? Je me souviens avoir dit un jour au conseiller pôle emploi, que ce que je voudrais faire en vrai c’est Carrie Bradshaw comme métier. Pas plier des t-shirt à Nevers. Je ne suis certes pas à Nevers, mais il y a quand même 5 802, 28 km entre mon rêve et ma réalité. C’est donc certainement pas à 4 minutes mais à 4 années que je me suis loupée.  Pourtant elle existe en vrai Carrie Bradshaw, elle s’appelle Leandra Medine, c’est l’auteure du blog « the man repeller ». Mais pour une Leandra Medine combien d’anonymes ? Combien de personnes talentueuses n’ont pas rencontré le succès, l’audience ? Il doit s’agir, davantage d’un parcours de circonstances que d’un concours de circonstance. Qu’est ce qui fait que c’est sur son blog à elle qu’on a été cliqué ? Et forte de sa notoriété cette charmouta (le pire c’est qu’en vrai elle a l’air très sympa, donc elle ne mérite pas d’etre appellée charmouta) doit avoir été invitée en vip chez H&M pour Isabel Marant, pire elle doit avoir les vraies boots « kate » dont je rêve depuis deux ans.

Elle est peut être là la solution de l’énigme, la vie rêvée n’est peut être qu’à quelques pas, encore faut il être bien chaussée pour y arriver…

 

Where is the dreamed life?

Sometimes only few inches drive us far from the big thrill. Two days ago, if I were 4 minutes earlier, I would have been ahead in the Isabel Marant for H&M line. I would have been with the 20 people who get in 15 minutes prior to me and therefore succeed in buying the shoes I was wishing. Nevertheless, as the happiness doesn’t end in a pair of boots (even if sometimes it leads to it!) if I was earlier I would have missed a guy. Cause that guy brought me a bit of happiness. Well, I don’t mean he was kind of charming prince to me, he was a prince indeed, but charming to someone else since he was queuing to purchase something for his girlfriend.

Tough, there is a world where boys wait to drive their girl happy. He was in the previous group – and he deserved it.

Tough, there is a where world where you can have both the boots and the boy. But that very day, that group was 4 minutes away from me, in other words 211 cm away. Actually only 201 if the height of the heels is deducted.

So I wonder what makes a dreamed life? I remember a day I told the job center counselor that my dreamed job would be “Carrie Bradshaw” it was a kind of joke as it is not a real position.  That was my wish, my dream, not pursuing a carrier in the Tshirt folding. For real, there is a Carrie Bradshaw, her name is Leandra Meline, the author of “the man repeller”. But how many inner Carrie Bradshaw anonymous for a successful Meline? What made her path, her carrier? What drove to click on her specific website? And thanks to this success, she was of course attending in a VIP way that Isabel Marant sale, plus she might own the boots I dream about for two years now.

Maybe that is the clue, the dreamed life is probably few step away, but it need to be well shoed to reach it…

Publicités
Cette entrée a été publiée le 17 novembre 2013 à 1604 54. Elle est classée dans Flair et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :