hellohelwe

No-rope, No-hope

Il me semble bien inaudible, joué au loin et dans le passé l’hymne à la joie. Au lendemain d’un weekend europhobe c’est plutôt l’hymne à l’effroi qui résonne.

Même la finale de la Champion’s league donnait l’affiche à un tête à tête national. Il semble donc fini le temps enjoué où le football avait comme valeur ajoutée d’être l’étendard d’une société, d’un monde métissé black-blanc-beur, où même la Turquie, Galatasaray,  faisait partie, de facto, d’une Europe.

Oui ne traversons plus le Danube, ayons peur du Manneken Pis, vomissons la sobrassada et haïssons le fado -sic.

C’est un lendemain qui déchante, où nous élisons pour participer à une coalition de pays, un parti dont le moteur est le nationalisme et le bétonnage des frontières. C’est antinomique, c’est absurde et c’est incohérent.

La semaine dernière je découvrais avec stupéfaction, au travers d’un dessin de Julie Maroh, qu’il y avait encore 21 000 km de murs bâtis sur les frontières, enfermant des populations dans leur obscurantisme et privant de liberté les autres. Je croyais qu’il n’y avait plus que le mur entre la Palestine et Israel. Je croyais que depuis que le mur de Berlin était tombé, acte symbolique et fort, on avait érigé l’Europe. Je croyais. J’y croyais.

Pourtant les idiots ont peur de l’autre, alors que c’est bien avec cet autre que l’on se construit et c’est grâce à cette altérité que l’on s’enrichit. D’ailleurs depuis qu’on a dit Goodbye à Lenin, l’homme idéal, cet autre émerveillant, ce n’est pas James Franco mais Daniel Brühl, qui en tant que citoyen européen bien plus qu’allemand ou catalan doit bien pleurer ce matin.

Dis Platon, à quelle heure les grecs, les anglais, les italiens, les allemands, les français vont sortir de la caverne?

Publicités
Cette entrée a été publiée le 26 mai 2014 à 1604 38. Elle est classée dans Flair et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :